L’AVENIR DE L'INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

UN CHANGEMENT
POSITIF.

Que se cache-t-il derrière un œuf ordinaire ? Demandez aux consommateurs de choisir entre œufs biologiques, de poules élevées en plein air, à coquille brune ou blanche. Ils ne sauront probablement pas quoi vous répondre. Mieux encore, demandez aux éleveurs ou aux entreprises du secteur dont l’activité et les moyens de subsistance impliquent de faire face aux contrôles réglementaires, aux préférences des consommateurs et à la nécessité de mener une entreprise efficace et, par conséquent, rentable. La plupart des citadins n’ont pas conscience de la chaîne industrielle colossale qui approvisionne nos supermarchés en œufs frais de divers couleurs, emballages et lieux d’origine. Pourtant, cet exemple illustre assez bien l’industrie alimentaire dans son ensemble, dans le sens où elle s’est adaptée, modifiée et parfois transformée en réponse aux exigences réglementaires, aux progrès technologiques et aux demandes des consommateurs. Les fortes attentes des consommateurs représentent déjà un défi important en termes d’approvisionnement, de transformation, de goût et de prix. Ce qui rend cette industrie d’autant plus complexe est le fait que ces attentes peuvent changer radicalement sur des durées relativement courtes.

Notre expérience du processus « poule-œuf-omelette » est un exemple parfait. D’une certaine manière, l’industrie n’a pas évolué. D’un autre côté, elle a profondément changé, notamment en ce qui concerne les processus de production en aval que les consommateurs ne voient pas, mais qui sont passés par d’innombrables phases d’évolution en raison de cadres réglementaires et de préférences variables. Il n’est donc pas surprenant que les éleveurs de volailles utilisent de plus en plus de capteurs IIoT pour contrôler leurs poules afin de s’assurer qu’elles sont en bonne santé, heureuses, et qu’elles grandissent et produisent conformément aux objectifs définis. L’introduction de solutions high-tech dans l’industrie de l’élevage et de la transformation alimentaire ne date pas d’hier ; les grandes entreprises industrielles les utilisent depuis plusieurs dizaines d’années. Mais la disponibilité de nombreux systèmes à faible coût a rendu ces technologies accessibles même aux plus petits producteurs.

INNOVATION.

UN MODÈLE XAAS POUR LA PRODUCTION ALIMENTAIRE

Il suffit de se rendre dans un centre commercial ou dans une grande rue commerçante pour se rendre compte que l’opium du peuple n’est plus la religion, mais le café. Basée à Trieste, la société illy est l’un des principaux acteurs et innovateurs dans l’approvisionnement, le conditionnement et la distribution de café depuis le début du XXe siècle. Toutefois, ses dernières innovations concernaient les modèles as-a-Service et as-a-business dans le domaine du café et des machines. Illy ne se contente pas de livrer son café et ses dosettes aux particuliers, aux magasins et aux professionnels (en plus de proposer le recyclage des dosettes), mais conçoit également des cafés-bars à son effigie pour les clients de grands magasins prestigieux ou loue des machines à café à de gros clients professionnels dans le cadre de forfaits personnalisés. L’élément de service fait partie de l’offre. Dans son académie de Trieste, l’entreprise propose une formation de barista, des cours de gestion d’établissements et même des conférences sur l’histoire de la marque illy et des grains de café. Illy n’est plus une simple marque, mais un prestataire de services qui a su transformer sa chaîne de production et de transformation en opportunité commerciale pour d’autres acteurs de l’industrie.

OPPORTUNITÉ.

OPTIMISATION DES CHAÎNES DE PRODUCTION GRÂCE À LA TECHNOLOGIE IoT

Toutes les entreprises ne peuvent pas, et ne veulent pas, opter pour un modèle XaaS. La plupart des industriels de l’agroalimentaire préfèrent encore les modèles de production et de distribution traditionnels. Mais ce sont précisément les domaines qui sont les plus influencés par l’attention que portent les consommateurs aux prix et par les réglementations en constante évolution. L’innovation et la mise en place de capteurs abordables sur les machines et les chaînes révolutionnent littéralement la maintenance et l’efficacité de la production d’aliments et de boissons. Grâce à la maintenance prédictive, plutôt qu’à la maintenance réactive ou planifiée, même les petites entreprises peuvent désormais bénéficier d’une meilleure disponibilité des machines et d’une production plus importante. Les capteurs rentables et les systèmes de collecte et de traitement de données à distance (qui présentent, en temps réel et sous une forme compréhensible, des données déjà filtrées aux utilisateurs sur mobile ou ordinateur, via le cloud ou d’autres logiciels) ont ouvert la voie à d’autres possibilités de solutions informatiques visant à résoudre les problèmes d’ingénierie ou industriels. L’accessibilité aux logiciels de gestion de maintenance assistée par ordinateur (GMAO) est au cœur de la migration informatique des opérations commerciales vers les opérations industrielles.

CONNEXION.

APPAREILS INDUSTRIELS CONNECTÉS

L’industrie de la transformation alimentaire offre actuellement de nombreuses opportunités pour les applications IIoT innovantes. Sans surprise, c’est le marché américain, très compétitif et ouvert aux nouvelles technologies, qui est souvent en première ligne. Prenons pour exemple Ward Aquafarms dans le Maine. Il s’agit d’une entreprise d’aquaculture de taille relativement modeste (4 hectares/10 acres) qui, afin de maximiser la qualité et la quantité de la production, a travaillé avec Verizon pour moderniser sa chaîne de services grâce à l’imagerie satellite et la technologie de suivi et de localisation. Elle y est parvenue en digitalisant l’ensemble de la chaîne. L’ensemble du processus, de l’élevage d’huîtres aux technologies IIoT et même l’interface client, apparaît comme une seule opération continue. Ce n’est donc plus une chaîne de production industrielle.

En Europe, les entreprises innovantes ne manquent pas non plus. Prenons par exemple le groupe italien Minerva Omega, société de taille moyenne, qui exerce dans divers secteurs alimentaires tels que les cantines, les hôpitaux, le commerce de détail et les laboratoires de préparation pour les supermarchés. Pour faire face aux concurrents low cost venant d’aussi loin que l’Asie, Minerva Omega a décidé de se lancer dans l’IIoT et a créé, par scission, une société dont la seule mission est de développer des solutions IIoT et man-2-machine visant à renforcer l’efficacité de ses activités. Le pari s’est avéré gagnant, car ses chercheurs ont mis au point NEMOSY – NExus MOnitoring SYstem, un logiciel qui gère l’ensemble du cycle de maintenance, dont les rapports et la documentation des machines. Les données sont ensuite téléchargées sur le cloud pour être envoyées vers des appareils mobiles ou autres. Les machines communiquent désormais entre elles et avec les ingénieurs, reliant ainsi divers sites dans le monde.

UNE APPROCHE
HOLISTIQUE.

IMPACT DE L’IoT SUR L’INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

Parler d’impact sur l’industrie agroalimentaire est un peu simple. L’IIoT impose en fait un changement de paradigme sur l’ensemble de la chaîne de transformation. C’est ce qui est en train de se produire sur les modèles économiques avec l’intégration de la formule as-a-Service, mais pas seulement. Les diverses solutions logicielles et matérielles transforment en fait les machines en véritables cyborgs. Avec l’IIoT, la transformation alimentaire est plus économique, plus sécurisée et plus axée sur les clients et les producteurs. Elle permet également aux travailleurs d’acquérir de nouvelles compétences en technologie. Les machines ne remplacent les humains que s’ils n’ont pas été formés à leur utilisation.

La clé est de comprendre ce qu’implique ce changement de paradigme et de déterminer comment utiliser l’IIoT dans le cadre de vos opérations. Si le cloud computing a un impact sur l’industrie, seuls ceux qui comprennent l’opportunité qu’il représente et qui peuvent réunir les moyens techniques et commerciaux nécessaires peuvent proposer une formule puissante et complète.

L’élevage en batterie a, espérons-le, fait son temps, car les préoccupations des consommateurs, les protocoles de santé et de sécurité ainsi que les pressions réglementaires ont commencé à bannir les pires pratiques de la production alimentaire du XXe siècle. Au XXIe siècle nous n’allons pas réinventer l’œuf, ni l’expresso italien, ni l’huître. Après tout, qu’y a-t-il à améliorer ? Cependant, nous pouvons identifier des processus à optimiser pour avoir un avantage concurrentiel sur le marché et répondre aux sensibilités des clients. Nous avons également la possibilité d’intégrer les chaînes de production aux services. Dans l’industrie alimentaire, l’opportunité qui s’offre à nous réside dans les processus de transformation qui auront un impact énorme sur la façon dont les clients perçoivent et réagissent aux produits finaux.

QUE
POUVONS-NOUS
ACCOMPLIR
ENSEMBLE?

Vous souhaitez savoir ce que nous pouvons faire pour votre entreprise ? Remplissez le formulaire et nous vous contacterons rapidement.

APPLICATION
Les cookies que nous utilisons sur nos sites nous permettent d’améliorer votre expérience utilisateur sur Internet et d’optimiser nos services en ligne. Il s’agit notamment de cookies indispensables d’un point de vue technique, sans lesquels le bon fonctionnement des sites ne pourrait être garanti. Certains nous permettent également de réaliser des évaluations statistiques (dont nous rendons les données anonymes) sur la portée de nos sites. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons et savoir comment refuser leur utilisation dans le cadre d’évaluations statistiques, consultez notre politique de confidentialité.